mouvoir la fracture - une commémoration

un temps. on a peut-être discuté. vous m’avez peut-être croisée sur la route ou sur la chaussée, dans le caniveau, dans le parc, au cimetière, au bord de l’eau, en vélo, en voiture, à pied, en pleurs, en dansant. nous nous sommes peut-être seulement salués, de loin. mais nous nous sommes insérés dans la brèche, ensemble. nous avons créé un sillage. merci d’être ici. merci de vous être arrêté : d’avoir fracturé la mouvance et de commémorer la fracture. 

pour en savoir plus sur mon projet, c’est ici
 
pour le formulaire de signalement, c’est là